Renault F1 team déterminé à poursuivre sur sa belle lancée en 2019

  • Renault F1 Team a dévoilé aujourd’hui ses couleurs et son duo vedette composé de Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo pour la saison 2019.
  • Les images de la nouvelle monoplace de l’équipe, la Renault R.S.19, laissent entrevoir les effets du nouveau règlement aérodynamique.
  • La Renault R.S.19 sera dotée du groupe propulseur Renault E-Tech 19, une nouvelle dénomination visant à refléter les synergies accrues avec la gamme hybride Renault.
  • Revitalisé par Renault, le Centre Technique d’Enstone a également été présenté.
  • Renault F1 Team est fier de compter sur le soutien de ses partenaires privilégiés, dont BP Castrol, INFINITI, MAPFRE et RCI Banque ainsi que Microsoft, EURODATACAR, Bell & Ross et Tmall, sans oublier ses précieux partenaires techniques.
Renault F1 Team a détaillé ce mardi ses projets pour poursuivre sa dynamique en Championnat du Monde FIA de Formule 1. Depuis son retour en tant que constructeur à part entière en 2016, Renault a réalisé d’importants progrès chaque saison et a notamment terminé quatrième du Championnat Constructeurs l’an passé. Renault F1 Team a aussi présenté aux médias et aux partenaires présents son duo de choc, Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo, soulignant par la même occasion la volonté de succès de Renault sur le long terme.

Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing, a également confirmé l’engagement continu de Renault dans le sport: «Chez Renault, nous sommes des passionnés de sport automobile. Notre histoire en F1 dure de manière presque ininterrompue depuis plus de quarante ans. La F1 est un spectacle et un divertissement, mais surtout le plus haut niveau de compétition qui soit en sport automobile. Cette passion pour la F1 est à la fois une métaphore de la combativité, de la détermination, de la résilience et du progrès à travers les incessantes innovations inspirant la discipline. Si cette passion doit être tempérée par une bonne dose de réalisme, la F1 fait sens pour Renault. Il s’agit d’un laboratoire pour les technologies de nos futures voitures de série, comme le souligne la nouvelle dénomination du moteur, Renault E-Tech 19. L’époque est vraiment exaltante pour faire partie de ce sport.»

Depuis son retour il y a trois ans, Renault a fortement investi dans les installations techniques d’Enstone (Royaume-Uni) et de Viry-Châtillon (France). Outre-Manche, l’écurie a considérablement accru ses capacités de production avec de meilleures ressources en machines-outils, dont deux nouvelles machines Breton, sa soufflerie, un banc d’essais de boîte de vitesses, l’agrandissement de son bureau d’études et la création d’une salle des opérations ultramoderne. Les effectifs ont également augmenté d’environ 50 % depuis 2016. À Viry, un banc moteur vient d’être rénové et est d’ores et déjà destiné au développement du groupe propulseur tout au long de la saison. En parallèle, un ambitieux programme de construction s’ouvre pour accueillir de nouvelles baies de montage moteur, le département fiabilité et les stocks automatisés d’ici l’an prochain.

Avec de telles fondations techniques et humaines en place, Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault F1 Team, a souligné l’objectif de l’équipe en mettant l’accent sur la dynamique à poursuivre en 2019: «Le lancement de ces projets parallèlement à la compétition représentait un défi incroyable. Cela l’était tout autant de boucler les chantiers prioritaires. La mise en service de ces investissements est une réussite formidable et je suis impressionné par la façon dont tout le monde s’est attelé à la tâche. Cela s’est aussi traduit dans notre dynamique: neuvième avec 8 points en 2016, sixième avec 57 points en 2017 et quatrième avec 122 points l’an dernier. Nous entamons notre campagne avec le but de continuer sur cette lancée. Cette fois, nous ne visons pas une position ou un capital précis de points à atteindre. Je veux que l’équipe prolonge sa trajectoire ascendante vers les écuries de pointe. L’excellence moteur sera notre priorité à Viry tandis que la structure désormais en place à Enstone s’efforce d’améliorer saison après saison la compétitivité du châssis.»

Cyril Abiteboul s’est également exprimé sur le facteur supplémentaire de motivation insufflé par le nouveau duo de l’équipe: «L’association entre Daniel et Nico nous donne encore plus confiance cette saison. Je crois que nous avons l’un des meilleurs binômes de la grille, si ce n’est le meilleur. Daniel apporte son expérience de la victoire et sa connaissance des rouages d’un top team. De son côté, Nico est affamé. Il est fortement sous-estimé, mais il est rapide, déterminé et un véritable élément de motivation dans une écurie. Ils sont très forts individuellement et j’ai le sentiment qu’ils se complèteront à merveille. Ils apportent une énergie palpable et j’espère que nous pourrons leur confier une voiture leur permettant de montrer leur immense talent.»

Nico Hülkenberg entame sa troisième année avec l’équipe en 2019: «Nous avons beaucoup évolué depuis début 2017, mais tout cela fait partie du processus nécessaire si nous voulons atteindre nos objectifs à long terme. Quand je suis arrivé, les infrastructures étaient encore jeunes et nous avons accompli beaucoup de progrès depuis. Je souhaite tirer ce qu’il y a de mieux en moi et maximiser le potentiel de l’écurie et de la voiture. L’important est que nous, tout Renault F1 Team, fassions un grand bond en avant et performions de manière plus régulière. Nous souhaitons poursuivre notre courbe de progression et que cela ne s’arrête pas.»

Sept fois vainqueur en Grand Prix, Daniel Ricciardo intègre Renault F1 Team pour vivre sa première saison en jaune: «Renault possède une riche histoire en sport automobile. C’est donc un défi passionnant de les rejoindre pour la prochaine étape de leur aventure en F1. Je suis là pour faire mon travail en piste et piloter le plus rapidement possible, mais je désire aussi apporter de l’énergie à l’écurie. Je veux mettre des ressorts sous les pieds de tout le monde, car cela fait également partie de mon métier et de mon caractère. Je souhaite rassembler l’équipe en l’amenant à travailler un tout petit peu plus dur et à faire un peu plus d’efforts. J’aimerais être le catalyseur de cette énergie positive.»

L’Australien veut aussi que la saison 2019 lui offre un nouveau départ: «Tout ce que j’ai appris en 2018 me permettra de devenir une meilleure version de moi-même en 2019. Les expériences m’ont fait mûrir. J’ai plus de visibilité sur mon avenir et j’espère pouvoir le montrer par de bons résultats en piste. Je ressens beaucoup de pression positive et d’attentes, mais je suis impatient d’en découdre.»

Avec de nouvelles installations et de nouveaux pilotes renforçant la confiance de l’équipe, l’année 2019 s’annonce intéressante en piste comme en dehors.

Le dossier de presse complet pour la saison 2019 de Formule 1 peut être téléchargé en format PDF sur ce site Web directement sous ce texte.
Documents associés
Vidéos