Downloads
Télécharger la liste de prix
https://fr.renault.ch/centre-telechargement.html
Scaricare il listino prezzi
https://it.renault.ch/download-center.html
Communiqués
La société Ernst Schweizer AG à Hedingen (ZH) célèbre 100 ans de qualité, de durabilité et d’innovation – et renouvelle son parc automobile avec 70 nouvelles RenaultPlus de kilomètres, moins de CO2, des coûts d’exploitation réduits, un équipement haut de gamme, le tout chez un seul et même fournisseur: Renault répond à tous les besoins de mobilité de la société Ernst Schweizer AGLa remise des nouveaux Renault ZOE, Mégane Grandtour, Kangoo, Trafic et Master a eu lieu en juillet et en août 2020 à Nebikon (LU) et à Hedingen (ZH)
Renault, Nissan et Uber étudient des solutions communes dans un certain nombre de pays stratégiques en Europe.L’objectif est de faciliter l'adoption des véhicules électriques et le développement des infrastructures de recharge en faveur des chauffeurs Uber.
Le Groupe Renault projette de faire évoluer son organisation autour de ses marques, en les regroupant principalement en quatre business units: Renault, Dacia, Alpine et Nouvelles mobilités. Ce projet vise à créer une organisation plus simple et plus orientée vers les résultats, tout en renforçant la cohésion, la motivation et le sentiment d’appartenance des équipes ainsi regroupées par marques.
La crise sanitaire et les résultats des entreprises associées expliquent l’essentiel de la perte semestrielle Dans le contexte de crise sanitaire, les ventes du Groupe baissent de 34,9 % au premier semestre (1,26 million d’unités vendues) dans un marché mondial en recul de 28,3 %è [1].Le chiffre d’affaires du Groupe suit cette tendance et s’élève à 18,4 milliards d’euros au premier semestre (-34,3 %). A taux de change et périmètre constants [2], la baisse aurait été de 32,9 %.Après prise en compte d’un impact négatif de la crise sanitaire estimé à environ 1,8 milliard d’euros [3], le Groupe enregistre une marge opérationnelle négative de -1 203 millions d’euros au premier semestre.Le résultat d’exploitation ressort à -2 007 millions d’euros après comptabilisation de charges non récurrentes.Le résultat net s’élève à -7 386 millions d’euros. Il est fortement pénalisé par la contribution négative de Nissan (-4 817 millions d’euros).Le free cash-flow opérationnel de l’Automobile s’élève à -6 375 millions d’euros au 30 juin 2020, notamment en raison de l’impact de la baisse de l’activité sur le besoin en fonds de roulement.Au 30 juin 2020, les réserves de liquidités de l’activité Automobile sont en amélioration de 6,5 milliards d’euros par rapport au 31 mars 2020 et s’élèvent à 16,8 milliards d’euros. Ce montant inclut la convention d’ouverture de crédit de 5 milliards d’euros bénéficiant de la garantie de l’Etat français.Haut niveau du carnet de commandes au 30 juin 2020.Hausse de près de 50 % des ventes de ZOE et très bon accueil de la technologie hybride E-TECH développée par le Groupe.Le Groupe est en ligne pour atteindre ses objectifs CAFE en 2020.Confirmation de l’objectif de réduction de coûts fixes de 600 millions d’euros cette année.Compte tenu des incertitudes qui pèsent sur la situation sanitaire, aussi bien pour l’Europe que pour les marchés émergents, le Groupe Renault estime ne pas être en mesure de donner une guidance fiable pour l’exercice.
Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le Groupe Renault a vendu 1'256’658 véhicules au 1er semestre, avec une forte reprise commerciale en juin. La marque Renault est ainsi la 1ère marque en Europe sur le mois de juin.Sur le marché électrique, ZOE est la voiture la plus vendue en Europe avec une croissance de près de 50 % à 37’540 unités sur le premier semestre et un niveau record de commandes à 11’000 unités en juin.Au 2ème semestre, le Groupe accentue son offensive produit avec le lancement de la gamme Hybride E-TECH et de Twingo Z.E. en Europe, l’arrivée de nouveau Duster en Amériques et d’un nouveau SUV en Inde. Le Groupe est en ligne pour atteindre ses objectifs CAFE en 2020.
Groupe Renault et Google Cloud s'associent pour accélérer la digitalisation des usines et de la chaîne logistique du constructeur. Le savoir-faire du Groupe Renault dans la construction automobile, associée à l’expertise de Google Cloud en machine learning et intelligence artificielle, favorisera la création de nouvelles solutions industrielles.Les deux entreprises prévoient de lancer un programme de formation visant à développer les compétences des collaborateurs du Groupe Renault dans le digital.
Mercredi prochain, 1er juillet 2020, Luca de Meo prendra ses nouvelles fonctions de Directeur général de Renault S.A., et de Président de Renault s.a.s.. L’Italien de 52 ans était jusqu’à récemment Président du Comité Exécutif de SEAT. L'actuelle directrice générale par intérim, Clotilde Delbos, prendra le poste de directrice générale adjointe de Renault S.A. à la même date.
Le Groupe Renault annonce la mise en place avec un pool de banques d’une convention d’ouverture de crédit d’un montant total maximum de 5 milliards d’euros bénéficiant d’une garantie de l’Etat français.
L’objectif de réduction des coûts fixes de plus de 2 milliards d’euros sur 3 ans vise à restaurer la compétitivité du Groupe et assurer son développement sur le long terme dans le cadre de l’Alliance.Le projet de plan s’appuie sur l’efficacité des opérations au sein du Groupe Renault : en simplifiant les processus, en réduisant la diversité des composants au sein des véhicules et en ajustant les capacités industrielles.Les évolutions envisagées seront mises en œuvre en concertation, dans le cadre d’un dialogue permanent, avec les partenaires sociaux et les collectivités locales.
Vidéos de la catégorie News
Photos de la catégorie News