Communiqués Groupe Renault Résultats
Renault Group annonce la signature de deux partenariats majeurs dans le domaine de la conception et la production de batteries pour véhicules électriques:Renault Group signe un partenariat stratégique avec Envision AESC pour l’implantation d’une gigafactory à Douai, à proximité de Renault ElectriCity, afin de produire des batteries de dernière technologie, bas carbone, compétitives en termes de coûts, et rendre ainsi la mobilité électrique plus accessible en Europe; Renault Group signe un protocole d’accord avec la startup française Verkor afin de co-développer puis fabriquer des batteries haute performance, et en vue de détenir une participation de plus de 20% au capital de Verkor.La combinaison de ces deux partenariats avec le pôle d’activités Renault ElectriCity permettra la création de près de 4500 emplois directs en France d’ici 2030, et le développement d'un écosystème robuste de fabrication de batteries au cœur de l’Europe.Nouvelle étape du plan stratégique « Renaulution », ces accords renforcent la compétitivité et l’efficacité du Groupe et de ses partenaires de l’Alliance dans le domaine des véhicules électriques.
UN CHIFFRE D’AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE SOUTENU PAR LA DISCIPLINE DE PRIX DANS UN CONTEXTE TOUJOURS PERTURBE PAR LA PANDEMIE
La forte amélioration de la rentabilité opérationnelle au second semestre démontre les premiers impacts positifs des actions engagées dans le cadre d’un exercice fortement impacté par la Covid-19. Les résultats du second semestre 2020 (marge opérationnelle de 3,5% pour le Groupe, free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif) marquent une première étape du redressement du Groupe. L’atteinte, dès la première année, de 60% (contre 30% annoncés) des objectifs du plan d’économies de 2 milliards d’euros et la mise en œuvre de la nouvelle politique commerciale du plan stratégique « Renaulution », sont à l’origine de ces résultats.
Le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 10 374 millions d’euros sur le trimestre, soit un repli de 8,2 %. A taux de change et périmètre constants [1] , la baisse aurait été de 3,2 %.Les ventes mondiales du Groupe baissent de 6,1 % à 806 320 véhicules au troisième trimestre. Le mois de septembre montre une dynamique positive, particulièrement marquée en Europe, où les ventes du Groupe sont en progression de 8 % sur un marché en hausse de 3 %. Avec une hausse des ventes de ZOE de plus de 150 % au troisième trimestre en Europe, le Groupe est en ligne pour atteindre ses objectifs CAFE [2] en 2020.Le carnet de commandes, en hausse de 60 % au 30 septembre, est à un niveau élevé tandis que les stocks sont à un point bas après une baisse de 22 % par rapport au 30 septembre 2019.
Le Groupe confirme ses objectifs pour l’année de marge opérationnelle du Groupe de l’ordre de 6 % et d’un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.Compte tenu de la dégradation de la demande, le Groupe prévoit désormais un chiffre d’affaires 2019 proche de l’an dernier (à taux de change et périmètre constants [1]).Groupe Renault limite la baisse de ses ventes à -6,7 % au premier semestre 2019 (1,94 million d’unités vendues) dans un marché mondial en recul de 7,1 % [2].Le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre atteint 28 050 millions d’euros (-6,4 %). A taux de change et périmètre constants1, la baisse aurait été de 5,0 %. La marge opérationnelle du Groupe s’élève à 5,9 % à 1 654 millions d’euros contre 1 914 millions d’euros au premier semestre 2018. Le résultat d’exploitation du Groupe ressort à 1’521 millions d’euros contre 1 734 millions d’euros.Le résultat net s’élève à 1’048 millions d’euros (contre 2’040 millions d’euros). Il est fortement pénalisé par le repli de la contribution de Nissan, en baisse de 826 millions d’euros. Le free cash-flow opérationnel de l’Automobile est négatif à hauteur de -716 millions d’euros au 30 juin 2019, principalement en raison de la hausse des investissements.
Vidéos de la catégorie Résultats
Photos de la catégorie Résultats