Communiqués Renault Group Usines
On entend souvent dire que la transition écologique est une course de fond. Renault Group passe cependant à la vitesse supérieure en organisant le premier hackathon sur le thème de la décarbonation industrielle… au sein même d’une usine, à la Refactory de Flins. Le défi est de taille : trois jours pour trouver l’idée qui permettra d’accélérer la trajectoire de l’ensemble des sites industriels du Groupe vers la neutralité carbone. Une véritable course de vitesse pour la centaine de participants à ce «Hackathon CO2 Industry», organisé en partenariat avec Google Cloud et avec le concours des experts en Open innovation de Startup Inside. Au final, quatre projets ont été retenus à l’issue de ce challenge collaboratif en vue d’un déploiement dès 2022 au sein des usines. La transformation Renaulution trouve ainsi son plein écho dans ce projet unique, illustration de la capacité du Groupe à mobiliser de nouvelles méthodologies de travail issues du monde des start-ups pour trouver des idées à la fois innovantes et écologiques. Prêts à vivre un hackathon pas comme les autres? C’est parti.
Flins-sur-Seine, le 30 novembre 2021. Renault Group présente aujourd'hui les avancées concrètes du projet Refactory lancé il y a un an, pour transformer le site de Flins (Yvelines, France) en première usine européenne dédiée à l'économie circulaire de la mobilité. A cette occasion, le groupe inaugure sa Factory VO (Véhicules d’Occasion), première usine spécialisée dans le reconditonnement de véhicules d’occasion à l'échelle industrielle. Cette conversion s'inscrit dans le cadre du plan de transformation globale du groupe, axé sur la création de valeur et le développement durable.
Se diriger vers la neutralité carbone, créer un écosystème durable et devenir le centre de production de véhicules électriques le plus important et compétitif d’Europe, telle est l’ambition de la nouvelle société ElectriCity, qui regroupe les trois manufactures Douai, Maubeuge et Ruitz dans les Hauts-de-France. Une raison d’être qui s’inscrit parfaitement dans le Plan Renaulution révélé début 2021 qui fait de l’électrification une priorité, un levier stratégique. Un premier modèle se prépare sur les lignes de fabrication dans la manufacture de Douai : la Nouvelle Mégane E-Tech Electric qui sera commercialisée dès l’année prochaine. C’est le début d’une belle renaissance électrique, fondée sur le savoir-faire et l’excellence des 5 000 collaborateurs qui font le pôle ElectriCity.
Renault Group et les organisations syndicales représentatives ont signé un accord donnant naissance à Renault ElectriCity, la nouvelle entité juridique regroupant les sites du nord de la France: Douai, Maubeuge et RuitzAvec une ambition de 400 000 véhicules par an, Renault ElectriCity sera le centre de production de véhicules électriques le plus important et compétitif d’EuropeRenault ElectriCity contribuera à la création de 700 emplois directs répartis entre les différents sites à horizon 2025 et d’un pôle universitaire et de formation.
▪ Carlos Ghosn, Président-Directeur Général du groupe Renault reçoit Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, ce mardi 30 Septembre après-midi à l’usine de Sandouville (Seine-Maritime) pour inaugurer la nouvelle ligne de production de l’usine : celle de Nouveau Trafic. ▪ Cette nouvelle ligne de fabrication produira à partir du 2ème trimestre 2016 un nouveau véhicule utilitaire léger pour FIAT, basé sur la même plateforme que Nouveau Trafic, avec un volume cumulé estimé à 100 000 véhicules. ▪ C’est une conséquence de l’accord Renault, signé en mars 2013 avec les partenaires sociaux, intitulé « Contrat pour une nouvelle dynamique de croissance et de développement social de Renault en France ».
Vidéos de la catégorie Usines
Photos de la catégorie Usines
x