Communiqués Alpine

Communiqués
Alpine F1 Team et Marcin Budkowski, Directeur Exécutif Alpine F1 Team, ont annoncé aujourd’hui leur décision de mettre fin à leur collaboration à partir du 13 janvier 2022. Laurent Rossi assurera temporairement le management de l’équipe afin de permettre à chacun de se concentrer sur la préparation de la saison prochaine.
Pas question pour la Gendarmerie nationale d’intervenir de manière éclair sur autoroute sans disposer de véhicules à la pointe de la performance ! C’est pour cette raison que l’institution vient de passer commande de 26 Alpine A110 qui prendront prochainement le relais des Renault Mégane R.S. dans les interventions rapides sur autoroute. Comme l’explique Richard Filmotte, Chef d’escadron et Directeur du Musée de la gendarmerie, ce contrat s’inscrit dans une tradition entamée par la berlinette il y a plus de cinquante ans.
Chers partenaires, L'équipe de communication de Renault Group en Suisse vous remercie chaleureusement de votre excellente collaboration tout au long de l'année. Ce fut certes la deuxième année de pandémie, toujours avec des reports, des annulations et beaucoup de replanification, mais aussi une année riche en nouveautés produit et autres sujets passionnants. Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d'année et un bon «démarrage» dans la nouvelle année. Si vous avez besoin d'informations pendant les fêtes, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes toujours à votre disposition. Votre équipe de communication Renault Suisse SA
A l’issue d'une mise en concurrence initiée en juin 2021 par le Ministère de l’Intérieur, Renault Group a remporté le marché, avec le modèle Alpine A110, des véhicules rapides d’intervention de la gendarmerie nationale. Ce marché, notifié le 11 octobre dernier, s’est traduit par une commande de 26 exemplaires sur les quatre prochaines années. Ces véhicules seront livrés progressivement début 2022 dans les unités de gendarmerie.
Si l’on vous demandait de fermer les yeux et de penser à une Alpine, de quelle couleur serait-elle ? Il y a fort à parier qu’elle serait bleue... Dans l’inconscient collectif, cette couleur est, en effet, directement associée à la marque sportive de Renault Group. Il est vrai qu’elle a intimement accompagné les performances de ses modèles, aussi bien sur la route qu’en compétition. Directeur du Design de la marque Alpine, Antony Villain nous explique toutefois qu’il n’y a pas vraiment un unique bleu Alpine…
Nouvelle gamme Alpine: trois versions de l’A110, trois philosophiesNouveau système multimédia Alpine à la connectivité enrichieUne calibration moteur plus affûtéeDe nouveaux équipements Fiche technique
L’Esport, ou «sport électronique» est un véritable phénomène de société et le sim racing, sa déclinaison dédiée aux jeux de simulation automobile, est lui aussi en plein développement. Alpine s’implique activement dans cette discipline qui est loin d’être aussi virtuelle qu’elle en a l’air. Richard Arnaud, Team Principal de Alpine Esports Team, décrypte la préparation des pilotes de l’équipe, très similaire à celles de véritables pilotes de monoplaces comme la Formule 1.
Après avoir signé un podium aux 24 Heures du Mans pour son retour en catégorie reine, Alpine continue son ascension en s’engageant en Hypercar dès 2024. Alpine fait le choix de la règlementation LMDh. L’écurie s’appuiera sur le savoir-faire de Signatech et les synergies avec Alpine F1 Team pour briller au plus haut niveau de l’Endurance. Alpine reste fidèle à l’Endurance, discipline qui a vu la marque écrire quelques-unes des plus belles pages de son histoire en compétition – Victoire aux 24 Heures du Mans 1978 et double championne du monde LMP2 (2016, 2019).
Une fois en piste, l’Alpine A480 disputant le Championnat du monde d’endurance évolue loin des yeux des ingénieurs. Surtout au Mans où la piste est longue de plus de 13 kilomètres… Pourtant, l’équipe sait en permanence tout ce qui se passe à bord. Et pour cause : les ingénieurs reçoivent en continu plus de 2000 données transmises en temps réel ! Thomas Tribotté, ingénieur d’exploitation Alpine Elf Matmut Endurance Team, explique comment la gestion de ces données peut permettre de réussir une course, voire d’aller chercher la victoire. Des cloisons sobrement décorées aux couleurs de l’équipe, un système de ravitaillement, des mécaniciens prêts à intervenir, des servantes remplies d’outils, éventuellement une pile de pneus… voilà ce que les caméras de télévision peuvent voir lorsqu’elles passent devant le stand de l’Alpine Elf Matmut Endurance Team pendant une course du Championnat du monde d’endurance. Mais pour les quelques chanceux ayant le privilège d’accéder à la partie arrière du box, le spectacle est tout autre : l’espace y est monopolisé par une batterie d’écrans surchargés de courbes et de chiffres.
Vidéos de la catégorie Alpine
Photos de la catégorie Alpine
x