WORLD SERIES BY RENAULT – SILVERSTONE: Nouveau succès suisse aux World Series by Renault

Très attendu des concurrents, Silverstone faisait son retour au calendrier des World Series by Renault le week-end dernier. Sur un circuit mythique du sport automobile, les 20’000 spectateurs payants ont assisté à des courses mouvementées et vu le Suisse Kevin Jörg s’imposer pour la première fois de l’année en Eurocup Formula Renault 2.0. Le Renault Sport Trophy et la Formula Renault 3.5 Series étaient également en action, tout comme les démonstrations de l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show d’Antonio Félix da Costa et d’Oliver Rowland, récompensé de sa place de leader à mi-saison. Au sein du Village, les tests des Renault Kadjar, Twizy et Twingo ont été un véritable succès.
Eurocup Formula Renault 2.0
Les quatre Suisses présents à Silverstone étaient tous engagés en Eurocup Formula Renault 2.0. Réguliers aux avant-postes, Kevin Jörg et Louis Delétraz terminaient dans le trio de tête des deux séances d’essais. Darius Oskoui était proche du top dix et Hugo de Sadeleer faisait l’apprentissage du tracé britannique, réputé difficile.

Samedi, la pole position échappait à Darius Oskoui et Kevin Jörg, qui devaient se contenter de la deuxième ligne de la course 1. En lutte pour la dernière marche du podium, les deux hommes étaient surpris par un concurrent qui les en privait. Parti en douzième, Louis Delétraz remontait pour glaner les deux points du neuvième rang tandis qu’Hugo de Sadeleer se classait vingt-quatrième.

La deuxième manche délivrait un scénario différent. S’élançant depuis la troisième place, Kevin Jörg bondissait à l’extinction des feux pour prendre les commandes et signer sa première victoire de la saison en Eurocup Formula Renault 2.0. Darius Oskoui gagnait trois rangs pour franchir le drapeau à damier en septième position, devant Louis Delétraz, parti sixième. Enfin, le jeune Hugo de Sadeleer intégrait les vingt premiers.

L’action dominicale voyait Kevin Jörg obtenir une place sur la première ligne, convertie en nouveau podium avec une deuxième position à l’arrivée. Débutants dans le top dix, Louis Delétraz et Darius Oskoui connaissaient des destins variés. Le premier se classait sixième tandis que le second était victime d’un peloton animé et terminait hors des points après être sorti large. Hugo de Sadeleer avait encore moins de chance en étant contraint à l’abandon.

Déjà leaders de la Formula Renault 2.0 NEC, Louis Delétraz et Kevin Jörg occupent désormais la tête de l’Eurocup Formula Renault 2.0, séparés d’une unité seulement. Darius Oskoui est onzième tandis qu’Hugo de Sadeleer espère bientôt traduire ses progrès en points.


Formula Renault 3.5 Series
En Formula Renault 3.5 Series, Tio Ellinas fixait le temps de référence aux essais et poursuivait sur sa lancée avec une première pole position puis une première victoire dans la catégorie devant les deux hommes forts du championnat, Oliver Rowland et Matthieu Vaxiviere.

Le lendemain, Matthieu Vaxiviere écrasait les qualifications avec plus de cinq dixièmes d’avance sur son adversaire le plus proche, Oliver Rowland. Si le Français battait au passage le record de la piste détenu par Jules Bianchi depuis 2012, le Britannique le dépassait aux stands pour sceller son cinquième succès de l’année. Plus que jamais esseulés en tête, les deux leaders sont désormais séparés de trente-six points.


Renault Sport Trophy
Du côté du Renault Sport Trophy, le nouveau venu Pieter Schothorst établissait le meilleur chrono des tests collectifs devant son frère Steijn. Il revenait toutefois aux pilotes Prestige de se qualifier pour la course Endurance. Niccolò Nalio en profitait pour se montrer intraitable en signant la pole puis en menant au classement intermédiaire au moment de céder le volant à Luciano Bacheta. Celui-ci enfonçait le clou pour s’imposer face aux leaders en Endurance, David Fumanelli et Dario Capitanio, et Indy Dontje – Toni Forné.

En Sprint Prestige, Niccolò Nalio récidivait, à nouveau face à Dario Capitanio et Toni Forné. Dans la catégorie Elite, Pieter Schothorst s’offrait finalement la victoire dès son premier week-end devant ses compatriotes Indy Dontje et Nicky Pastorelli. Si les écarts se resserrent au général, Diederik Sijthoff et Steijn Schothorst occupent toujours la première place de leurs catégories.


Le prochain meeting des World Series by Renault 2015: Nürburgring, les 12-13 septembre
Les concurrents des World Series by Renault enchaîneront leur sprint final dès le week-end prochain en se rendant au Nürburgring.

* * *

Le calendrier des prochains meetings des World Series by Renault 2015
12/13 septembre: Nürburgring, Allemagne (FR3.5 Series, Eurocup FR2.0, RS Trophy)
26/27 septembre: Le Mans, France (FR3.5 Series, Eurocup FR2.0, RS Trophy)
17/18 octobre: Circuito de Jerez, Espagne (FR3.5 Series, Eurocup FR2.0, RS Trophy)

Site web officiel des World Series by Renault: www.worldseriesbyrenault.com
Documents associés
Images associées