WORLD SERIES BY RENAULT – CIRCUITO DE JEREZ: Un titre pour le duo suisse aux World Series by Renault!

L’édition 2015 des World Series by Renault s’est conclue le week-end dernier sur le Circuito de Jerez. Dans des conditions dantesques, 32’000 spectateurs ont assisté aux sacres de Jack Aitken en Eurocup Formula Renault 2.0 et d’Andrea Pizzitola au sein du Renault Sport Trophy. Le public a eu l’occasion de voir Oliver Rowland battre de nouveaux records en Formula Renault 3.5 Series, tout en admirant les démonstrations de Pierre Gasly au volant de l’Infiniti Red Bull Racing F1. Du côté suisse, Louis Delétraz et Kevin Jörg ont assuré le titre à leur équipe tandis que Christof von Grünigen s’est offert un podium.
Eurocup Formula Renault 2.0

Arrivés en Espagne à égalité de points en tête de l’Eurocup Formula Renault 2.0, Louis Delétraz et Kevin Jörg étaient discrets lors des essais collectifs. Hugo de Sadeleer en profitait pour être le Suisse le plus rapide le matin avec la neuvième position. Darius Oskoui lui donnait la réplique avec le quatrième temps de l’après-midi.

Samedi, les qualifications déterminaient les grilles de départ des deux épreuves du jour. Les fortes averses redistribuaient les cartes et malgré ses efforts, Kevin Jörg s’inclinait face à Jack Aitken. Le Britannique remportait les deux manches pour ravir les commandes de la catégorie à Louis Delétraz, quatrième et cinquième. Kevin Jörg terminait deuxième de la première course et quatrième du deuxième round. Piégés par la pluie, Hugo de Sadeleer et Darius Oskoui manquaient les points.

Dimanche, Jack Aitken partait à la faute lors des qualifications et s’élançait depuis la voie des stands. Pour le priver du sacre, Louis Delétraz devait absolument s’imposer mais le fils de l’ancien pilote de F1 terminait seulement sixième. Kevin Jörg avait besoin d’une place sur le podium, mais il choisissait les pneus pluie sur une piste séchante. Pari raté pour le Suisse qui rétrogradait en queue de peloton, devancé par Darius Oskoui. Hugo de Sadeleer égalait pour sa part sa meilleure performance avec une treizième position.

Nouveau champion en Eurocup Formula Renault 2.0, Jack Aitken devance Louis Delétraz et Kevin Jörg, ex aequo. Les deux Suisses se consolent néanmoins en apportant la couronne chez les équipes à Josef Kaufmann Racing. Treizième au général malgré un week-end noir, Darius Oskoui manque de peu le titre de meilleur débutant. Enfin, Hugo de Sadeleer termine l’année avec un score vierge, mais de belles promesses pour 2016.


Formula Renault 3.5 Series

En Formula Renault 3.5 Series, Egor Orudzhev et Matthieu Vaxiviere étaient les plus véloces lors des essais collectifs. Tom Dillmann prenait le relais en qualifications, mais Oliver Rowland, sacré au Mans le mois dernier, se montrait intraitable en s’imposant pour la huitième fois devant Egor Orudzhev et Matthieu Vaxiviere.

En pole le dimanche, Oliver Rowland commettait l’une de ses rares erreurs et laissait échapper la victoire à Nyck de Vries, vainqueur de l’Eurocup Formula Renault 2.0 l’an passé. Le succès du protégé de McLaren lui permettait de s’assurer du titre de meilleur rookie et de finir l’année derrière Oliver Rowland et Matthieu Vaxiviere, à nouveau troisième.


Renault Sport Trophy

La saison inaugurale du Renault Sport Trophy prenait également fin. Si Indy Dontje était le plus rapide le vendredi, David Fumanelli obtenait la pole position de la course d’Endurance. Déjà couronné avec Dario Capitanio dans la catégorie, l’Italien s’inclinait face au binôme franco-slovaque composé d’Andrea Pizzitola et Richard Gonda. Luciano Bacheta et Niccolò Nalio complétaient le podium malgré un drive-through.

Le lendemain, Dario Capitanio parachevait sa campagne avec une troisième victoire sur trois week-ends consécutifs en Sprint Prestige devant un nouveau venu, le Suisse Christof von Grünigen, et le Slovaque Richard Gonda. L’Italien se concentre désormais sur sa préparation en vue des prochaines 24 Heures du Mans, prix associé à son titre.

En Élite, le gros lot était une participation à la sélection de l’équipe officielle Nismo en Super GT. Malgré un accident au premier tour et une pénalité de vingt-cinq secondes, le Français Andrea Pizzitola terminait troisième d’une course remportée par Indy Dontje. Un résultat suffisant pour être couronné puisque son rival Steijn Schothorst se classait cinquième après avoir pris le départ en pneus slicks malgré les premières gouttes de pluie.

De lundi à mercredi, les nombreux pilotes suisses seront présents sur le circuit de Jerez afin de disputer les essais de fin de saison. Kevin Jörg et Louis Delétraz feront encore parler d’eux!

* * *

Site web officiel des World Series by Renault: www.worldseriesbyrenault.com
Documents associés
Images associées