World Series by Renault : Bilbao joue à Long Beach

Amener les courses automobiles à proximité du public, c’est à dire en milieu urbain, et non pas contraindre le public à effectuer de longs déplacements vers des circuits en pleine campagne : c’est en fonction de ce principe que Bilbao a accueilli les World Series by Renault. Non seulement la ville, mais le gouvernement du pays basque dans son ensemble a soutenu ce projet, au-delà de tout clivage politique. Un contrat a 3 ans a été conclu et pas moins de 9 millions d’euros ont été investis dans cette réalisation remarquable à bien des égards. Ainsi, l’espace de trois jours, Bilabo a pris des airs de Long Beach ! Tracé au cœur de la ville, long de 4.037 mètres, comportant 33 virages – dont plusieurs aménagés artificiellement afin de provoquer des ralentissements pour des raisons de sécurité – ce circuit est intéressant sur le plan du pilotage, même si le revêtement bosselé par endroit soumet les voitures à de fortes contraintes.
Pas moins de sept courses figuraient au programme agrémenté par de nombreuses animations - parmi lesquelles la vedette a évidemment été tenue par la monoplace de F1 pilotée par Franck Montagny.
Pour l’épreuve de la Coupe Clio Espagne, l’ambiance chaleureuse et passionnée tenait autant de la corrida que de la course automobile. Mais ce sont évidemment les courses des World Series avec l’Eurocup MeganeTrophy, l’Eurocupe Formula Renault 2.0 et la Formule Renault 3.5 (aussi appelée World Series) qui retenaient l’attention d’un public généreux et enthousiaste.
Documents associés
re wsr bilbao 0705
re_wsr_bilbao_0705.pdf
re_wsr_bilbao_0705
re_wsr_bilbao_0705.doc
ref wsr bilbao 0705
ref_wsr_bilbao_0705.pdf
ref_wsr_bilbao_0705
ref_wsr_bilbao_0705.doc