WORLD SERIES BY RENAULT – NÜRBURGRING: Les World Series by Renault font le plein au Nürburgring

Moins de cinq jours après le week-end de Silverstone, les moteurs retrouvaient de la voix au Nürburgring pour le cinquième rendez-vous des World Series by Renault en 2015. 50’000 spectateurs sont venus sur le tracé allemand, nom légendaire du sport automobile, pour vivre deux jours dans l’univers Renault. Malgré une météo dominicale peu clémente, le public s’est régalé avec des courses mouvementées en Formula Renault 3.5 Series, Eurocup Formula Renault 2.0 et Renault Sport Trophy. Entre les épreuves, l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show a fait rugir le son de son V8 Renault par l’intermédiaire de Pierre Gasly, pur produit de la formation Renault.
Eurocup Formula Renault 2.0

Louis Delétraz et Kevin Jörg arrivaient en leader de l’Eurocup Formula Renault 2.0, catégorie où évolue le contingent suisse cette saison. Louis Delétraz donnait le tempo aux essais en se classant deux fois deuxième tandis que ses compatriotes montaient progressivement dans la hiérarchie. Kevin Jörg intégrait ainsi le quinté de tête l’après-midi et Darius Oskoui le top dix. Hugo de Sadeleer faisait aussi bonne impression en se positionnant dans le peloton de vingt-six pilotes se tenant dans la même seconde.

Samedi, Louis Delétraz s’offrait la pole position de la course 1 mais le Genevois était débordé à l’extinction des feux. Il devait finalement se contenter du sixième rang, deux places devant Kevin Jörg, déjà huitième sur la grille. S’élançant de la neuvième ligne, Darius Oskoui franchissait l’arrivée tout près des points, mais surtout deuxième meilleur rookie tandis qu’Hugo de Sadeleer devait renoncer après un accrochage dans le premier tour.

Le lendemain, Kevin Jörg et Louis Delétraz se partageaient la troisième ligne à l’issue des qualifications. Sur une piste détrempée, Louis Delétraz terminait au pied du podium devant son compatriote. Partis au cœur du peloton, Darius Oskoui et Hugo de Sadeleer gagnaient tous deux quatre positions, mais cela s’avérait insuffisant pour atteindre les points.

À cinq courses du dénouement, Louis Delétraz et Kevin Jörg occupent toujours les deux premiers rangs de l’Eurocup Formula Renault 2.0. Les deux hommes sont séparés de cinq unités en tête d’une discipline où huit pilotes différents se sont déjà imposés cette saison. Darius Oskoui pointe en douzième place alors qu’il ne reste désormais plus que deux circuits sur lesquels Hugo de Sadeleer peut ouvrir son compteur.


Formula Renault 3.5 Series

En Formula Renault 3.5 Series, Oliver Rowland donnait le ton en signant le temps le plus rapide des essais collectifs avant de réaliser un samedi parfait avec la pole position, le meilleur tour en course et la victoire devant Nyck de Vries et Jazeman Jaafar. Un huitième succès qui était synonyme de record de victoires dans l’histoire de la catégorie. Le Britannique récidivait lors des qualifications dominicales, mais les averses imprévisibles redistribuaient les cartes. Tio Ellinas et Gustav Malja assuraient ainsi le doublé à leur équipe Strakka Racing alors que Nyck de Vries montait à nouveau sur le podium. Parti en tête-à-queue au premier virage, Oliver Rowland arrachait le point de la dixième place pour quitter l’Allemagne avec cinquante unités d’avance sur Matthieu Vaxiviere, désormais seul à pouvoir le priver du sacre.


Renault Sport Trophy

Leader du classement Élite, Steijn Schothorst fixait le chrono de référence durant les tests. Toutefois, son compatriote Roy Geerts, champion 2013 de la Formula Renault 1.6 NEC Junior, s’offrait la pole position, sa première au sein du Renault Sport Trophy. Avec son partenaire Max Braams, les deux hommes s’imposaient au terme d’un duel haletant face à David Fumanelli et Dario Capitanio, toujours aux commandes de l’Endurance, et Andrea Pizzitola – Richard Gonda. En Sprint Prestige, la victoire de Dario Capitanio devant Niccolò Nalio et Max Braams lui permettait de prendre la tête de la catégorie. Chez les Élites, la pluie souriait à Andrea Pizzitola, qui dépassait deux concurrents dans le même tour pour gagner et revenir à dix unités de Steijn Schothorst, deuxième ce dimanche devant Indy Dontje.


Le prochain meeting des World Series by Renault 2015: Le Mans, les 26-27 septembre

Dans deux semaines, les World Series by Renault retrouveront le Circuit Bugatti Le Mans pour la première fois depuis 2009. Un week-end crucial dans les courses aux titres puisqu’il s’agira de l’avant-dernière épreuve de la saison.

* * *

Le calendrier des prochains meetings des World Series by Renault 2015
26/27 septembre: Le Mans, France (FR3.5 Series, Eurocup FR2.0, RS Trophy)
17/18 octobre: Circuito de Jerez, Espagne (FR3.5 Series, Eurocup FR2.0, RS Trophy)

Site web officiel des World Series by Renault: www.worldseriesbyrenault.com
Documents associés
Images associées