Renault-Nissan-Mitsubishi accélère l'optimisation des ressources et des investissements

Renault-Nissan-Mitsubishi a défini aujourd'hui un nouveau cadre pour renforcer davantage son modèle économique et consolider sa structure de gouvernance. Les trois entreprises ont réaffirmé que l'Alliance est essentielle à la croissance stratégique et à l'amélioration de la compétitivité de chacune d’entre elles.
Le nouveau cadre, ratifié lors d’une réunion du conseil opérationnel de l’Alliance (Alliance Operating Board - AOB) à Yokohama, au Japon, renforcera la capacité des entreprises membres de l’Alliance à tirer parti de leurs atouts et amplifier leurs stratégies.

L'AOB a également réaffirmé les programmes clés définis lors de sa précédente réunion en novembre. Ils visent à soutenir les initiatives qui permettront à chaque membre d'accroître sa compétitivité et sa rentabilité dans le contexte de transition de l'industrie automobile vers de nouveaux services de mobilité.

Un nouveau cadre pour tirer parti des atouts des entreprises de l’Alliance
Les modèles de collaboration sont renforcés afin d’exploiter pleinement les points forts de chaque entreprise pour améliorer notre leadership dans les régions, les produits et les nouvelles technologies

Aujourd’hui, le conseil a décidé :
1. Pour les régions, chacune des trois entreprises sera référente pour une région dédiée : Nissan pour la Chine, Renault pour l'Europe, Mitsubishi Motors pour l'Asie du Sud-Est.
2. L'ingénierie travaillera sur un modèle leader / follower, en étendant ce schéma aux plateformes, aux groupes motopropulseurs et aux technologies clés. Ainsi, une entreprise prendra la tête de l'Alliance pour le développement de chaque technologie clé, qui sera ensuite répartie entre les partenaires de l'Alliance.
3. L'AOB a également décidé de mettre en commun les crédits CAFE des trois entreprises en Europe dès 2020.
4. En ce qui concerne les véhicules utilitaires (VU), Renault développera et fabriquera, dans l'usine de Sandouville, le véhicule utilitaire léger de Mitsubishi basé sur la plateforme de Renault Trafic qui sera commercialisé en Océanie.
5. Les plans stratégiques à moyen terme des trois sociétés seront annoncés simultanément vers mai 2020, en intégrant les principales décisions du conseil opérationnel de l'Alliance.

Ce nouveau dispositif permettra d’améliorer l'efficacité et l'efficience des projets de l'Alliance, afin d’optimiser l'utilisation des ressources et des investissements au sein des trois entreprises.

Évolution de la gouvernance de l’Alliance pour garantir la bonne exécution
L’AOB, qui se compose d’un président et du président ou directeur général de chaque société membre, accepte également de s’engager activement auprès des conseils d’administration respectifs de Renault, Nissan et Mitsubishi Motors pour renforcer sa gouvernance afin de fonctionner efficacement au profit de chaque société membre. Ces initiatives permettront de maximiser la collaboration au sein de l’Alliance, tout en préservant l’autonomie de chaque
Documents associés
Images associées